BOUCLANS/GONSANS CONTRE PLATEAU 3

21 mai 2017 - 19:12

UN NUL POUR LE MAINTIEN !

Un match équilibré en première période qui nous fait arriver à la mi temps avec un score de 0/0.

Il faut attendre la 70ème minute pour voir Farouk LEMAI inscrire un joli coup franc qui trompe un défenseur et le gardien adverse.

Valdahon ne réussi qu'à se satisfaire d'un penalty plus que douteux à 10 minutes de la fin du match.

Bouclans peut cependant regretter de ne pas avoir su profiter d'occasions dans les 5m50 tout au long de la rencontre ainsi que de multiples ballons frôlant le cadre au pied du poteau des visiteurs.

Ce match vient rejoindre les nombreux autres qui ont été à l'avantage en terme d'occasions franches, mais où les attaquants de l'EBG ont manqué de finitions.

Coach, que dire de votre résultat ?

<< Nous limitons la casse depuis quelques rencontres, ce nul complète celui du 23 avril et notre victoire de dimanche dernier. Ils ne fallait surtout pas les perdre, alors je considère que mes gars ont fait le boulot. Le maintien, dans les conditions de cette saison, est déjà une belle preuve de combat et d'envie pour l'avenir du groupe, il faudra construire avec ces fondations, et franchir les étapes une à une. >>

Mais ne pensez vous pas que vos difficultés de cette saison auront des répercutions sur l'avenir ?

<< J'espère bien, c'est là tout le travail de ces derniers mois, faire que tout le groupe apprenne de nos difficultés, pour que dés le 12 juin nous repartions du bon pied. Paris ne s'est pas fait en un jour, alors une équipe compétitive à Bouclans ne se fera pas non plus avec un coup de baguette magique. Nous reconstruirons saison après saison et les résultats suivrons, soyez en certain ! >>

Avez vous déjà des infos sur l'après 12 juin ?

<< Ce qui compte à l'heure où l'on parle, ce sont les deux derniers matchs du championnat 2016/2017; toutefois ma responsabilité m'oblige à déjà travailler pour l'avenir du groupe. >> 

Vous en avez trop dit, on peut savoir sur quoi vous travaillez ?

<< Non, ce n'est ni le moment ni l'endroit pour communiquer sur la future saison, nous verrons le douze juin. Merci ! >>

Bon, d'accord, mais dites nous au moins combien de recrues sont déjà sûr d'être présentes fin juillet.

<< Vous le saurez le douze juin, pas avant ! >>

Commentaires